Accueil - Histoire - Artisanats - Annuaire - Boutique de livres - Galerie - Liens annuaires 1 - Liens annuaires 2 - Liens amis - Plan du site - Mentions légales  

Art Création Décoration - Esther Brassac - 15 rue du boulay - 27930 Emalleville - France - Contact - © tous droits réservés

Artisanat

Dentelle aux fuseaux

Dorure à la feuille

Marqueterie

Métal repoussé

Papier mâché

 

 

Histoire

Costume au Moyen-Âge

Costume  Renaissance

Costume sous Louis XIV

Mythes de la licorne

Petite histoire du pèlerinage

Poupée Pandore

Poupées d’artiste

Saint Martin

Saint Michel

 

 

Boutiques

Boutique de livres

Boutique déco et loisirs créatifs

 

Galeries

Galerie des poupées Pandore
Galerie des tableaux en relief

 

Divers

A propos de l’auteur

Annuaire arts et décoration

Blog

Liens amis - Liens poupées

Liens annuaires

English version

Plan du site

Mentions légales

Art création décoration

Art création décoration
Art création décoration
Art création décoration

Artisanats utilisés

Thèmes d’inspiration

Boutique de livres

Actualités artistiques

Boutique décoration

Galerie tableaux

Galerie poupées

A propos de moi

Accueil du site

Annuaire artistique

Doll magazine septembre 2002 :

 

les poupées d'artiste d'Esther Brassac

Voici les articles de presse  dont j’ai fait l’objet.

La couverture de Doll magazine en septembre 2002

Ce numéro de Doll Magazine présente une belle double page concernant mes créations.

Doll magazine, septembre 2002

La grande époque (avril 2006) : les poupées d'Esther

La grande époque (avril 2006) : les poupées d'Esther

À la recherche d’image, je suis tombée sur le site d’Esther. Cette artiste utilise plusieurs techniques comme la marqueterie, la dentelle aux fuseaux, les dentelles Cluny, Torchon, Duchesse, Honiton, Rosaline, la broderie d’art, la peinture à l’huile, etc. Chaque poupée, chaque cadre est original, raffiné et unique, ce sont de vraies oeuvres d’art. Ces oeuvres ont nécessité plusieurs semaines à plusieurs mois de travail.

 

Passionnée d’art et d’histoire, Esther Brassac est une autodidacte. À l’aide de livres, elle se lance dans la dentelle, la sculpture, la peinture. Rapidement, elle quitte son emploi de secrétaire pour s’adonner entièrement à sa passion. En quelques années, elle est passée du stade artisanal au titre d’artiste. Chacune de ses pièces est faite avec l’amour du détail. Le socle est marqueté, les habits brodés, le visage et les mains sculptés dans du buis ou de l’ivoire (pas d’éléphant), les décors sont peints ou modelés, même les fleurs sont fabriquées par ses soins, c’est une perfection.

 

Elle ne finit pas de nous étonner car toutes les techniques l’attirent et à travers ses doigts de fée, chaque matière se transforme en merveille. Ses créations ont été agréées par le dictionnaire Drouot Cotation des artistes modernes et contemporains du XVe siècle à nos jours.

Le musée International de la miniature de Lyon a acquis l’une de ses créations, il s’agit de « la mignardise Louis XV ». Si vous avez la chance de visiter cette jolie ville, n’hésitez pas à faire le détour par le musée. Il accueille des miniatures du monde entier, pour le plaisir des petits et des grands. Au troisième étage, vous avez la possibilité de visiter les ateliers de conception des miniatures exposées. Il est ouvert tous les jours, de 10H00 à 19H00, à la Maison des Avocats, 60 rue Saint Jean dans le Vieux Lyon.

 

Visitez le site d’Esther, c’est comme partir dans un conte de fées

Le musée International de la miniature de Lyon : www.mimlyon.com

 

La Grande Époque

Catherine Keller

www.lagrandeepoque.com

 

83 rue du Château des Rentiers

75013 Paris

Tél : 01.45.86.41.95

 

Je tiens à remercier chaleureusement La Grande Epoque et Catherine Keller d'avoir fait un article sur mes créations. N'hésitez pas à cliquer sur le lien ci-dessus pour en savoir sur ce journal international.

 

Sous le nom de " La Grande Époque ", " The Epoch Times " devient désormais un journal de dimension internationale sur papier et sur le Net. Depuis sa première parution aux Etats-Unis en 2000, le journal connaît un vif succès grâce au sérieux de ses actualités et à la qualité de ses analyses. Actuellement, il est publié et distribué aux Etats-Unis, chaque semaine et gratuitement et il a rapidement étendu son marché à toutes les grandes villes du Canada, d'Australie, de Taiwan, de Hong Kong et du Japon. Publié déjà en plusieurs langues (anglais, allemand, russe, chinois, coréen et espagnol) et ayant des correspondants dans le monde entier, L' Epoch Times représente une grande diversité d'opinions. De plus, les informations qui viennent de Chine sont le fruit d'autochtones dissidents vivants dans leur pays, aussi l'actualité chinoise présentée dans "La Grande Epoque" est-elle conforme à la réalité.

Drouot cotation

Drouot Cotation

Mes créations ont été présentées sur le dictionnaire Drouot Cotation des artistes modernes et contemporains du XVème siècle à nos jours de 2002 à 2005.

Le journal d'Evreux (novembre 1999) : A Esther le premier prix

Le journal d'Evreux (novembre 1999) : A Esther le premier prix

La jeune femme souhaitait se faire connaître dans le milieu artisanal. Pour le coup c'est une réussite ! Esther Brassac, 30 ans, installée à Emalleville, a donné un virage à 180° à sa carrière professionnelle le 1er janvier de cette année. Une date symbolique, à partir de laquelle la sympathique secrétaire a choisi de faire de sa passion pour la dentelle et la sculpture son nouveau métier. Son savoir-faire est désormais reconnu : Esther a décroché le prix de la créativité de l'association "La palette gravignaise" ce week-end. Un prix d'encouragement puisqu'elle signait là sa première exposition !

 

"Je veux vivre de ma passion"

Autodidacte, Esther Brassac, qui s'adonne à la dentelle aux fuseaux depuis fin 1998, entend bien poursuivre son apprentissage du métier : "j'ai plein de projets, dont le désir d'en savoir plus sur la marqueterie pour créer par la suite de vrais chefs d'oeuvres, pour pouvoir vivre de ma passion.

Pour la sculpture, je me suis un peu jetée à l'eau, à vrai dire. Mais je dois avouer que je suis une chineuse invétérée. J'aime tout ce qui est ancien."

 

Depuis près de dix mois, c'est dans son atelier de 15 mètres carrés qu'elle confectionne ses petits trésors.

Sa représentation de Saint Michel, fait de tissus, brodés de fils d'or et d'argent, et de carton laqué, apposé dans un cadre entièrement restauré, a fait fureur au cours de la onzième édition du salon gravignais auquel ont participé vingt artistes locaux.

 

Esther n'est toutefois pas la seule lauréate de l'exposition, puisque le prix du Jury a été remis à Josiane Bertois, d'Evreux. Félicitations !

Le saint Michel réalisé par Esther Brassac, l'artisan autodidacte d'Emalleville a suscité l'admiration du public

venu en masse à l'exposition.

Eure inter (novembre 1999) : Le salon de peinture a mise sur créativité et éclectisme

Eure inter (novembre 1999) : Le salon de peinture a mise sur créativité et éclectisme

... C'est Esther Brassac qui a été récompensée pour ses dentelles et ses sculptures sur bois et sur os. 

 

Originaire d'Emalleville, la jeune dentellière a débuté il y a seulement dix mois. 

 

"L'idée me trottait dans la tête depuis quelques années et j'ai découvert un ouvrage qui m'a permis d'évoluer rapidement. J'aime renouer avec des techniques du passé, un peu oubliées. Ce salon est le premier auquel je participe. J'y ai exposé la majeure partie de mon travail, de la dentelle la plus simple à la plus compliquée. Avant de commencer l'exposition, je n'aurais jamais imaginé obtenir le prix de la créativité. Mais au dernier moment, j'ai eu une petite intuition. J'espère à présent créer des dentelles encore plus belles et m'éloigner de l'artisanat pour faire des oeuvres d'art."

Page précédente

Page suivante