Accueil - Histoire - Artisanats - Annuaire - Boutique de livres - Galerie - Liens annuaires 1 - Liens annuaires 2 - Liens amis - Plan du site - Mentions légales  

Art Création Décoration - Esther Brassac - 15 rue du boulay - 27930 Emalleville - France - Contact - © tous droits réservés

Artisanat

Dentelle aux fuseaux

Dorure à la feuille

Marqueterie

Métal repoussé

Papier mâché

 

 

Histoire

Costume au Moyen-Âge

Costume  Renaissance

Costume sous Louis XIV

Mythes de la licorne

Petite histoire du pèlerinage

Poupée Pandore

Poupées d’artiste

Saint Martin

Saint Michel

 

 

Boutiques

Boutique de livres

Boutique déco et loisirs créatifs

 

Galeries

Galerie des poupées Pandore
Galerie des tableaux en relief

 

Divers

A propos de l’auteur

Annuaire arts et décoration

Blog

Liens amis - Liens poupées

Liens annuaires

English version

Plan du site

Mentions légales

Art création décoration

Art création décoration
Art création décoration
Art création décoration

Artisanats utilisés

Thèmes d’inspiration

Boutique de livres

Actualités artistiques

Boutique décoration

Galerie tableaux

Galerie poupées

A propos de moi

Accueil du site

Annuaire artistique

Le vertugadin

 

Plusieurs genres de vertugadin ont coexisté durant le 16ème et le début du 17ème siècle, en fonction des modes bien sûr mais aussi de la diversité des pays. Le vertugadin était, plus particulièrement en Espagne, un jupon raide en forme de cloche sur lequel étaient fixés des arceaux qui pouvaient être réalisés de différentes façons : ils pouvaient être constitués par de gros fils de fer, être façonnés en os, en corde ou grâce aux branches souples d'un arbuste (le vertugo, d'où son nom de vertugadin).

Cette structure permettait à la jupe d'être évasée sans qu'il y ait de fronces à la taille, ce qui lui donnait cette forme de cloche caractéristique. En règle générale, une jupe noire, la basquina, placée sous le vertugadin, était également tendue avec des cercles.

 

En France, le vertugadin était constitué d'un bourrelet placé au niveau des hanches, entre la cotte de dessous et la robe de dessus. Il faisait ressortir la minceur de la taille. Le vertugadin cloche fut très peu porté en France.

 

L'influence de l'Espagne sur l'Italie était effective même dans le domaine de la mode : la silhouette italienne paraissait aussi rigide en raison du cône du vertugadin. En Espagne, il fut à la mode pratiquement jusqu'au milieu du 17ème siècle.

 

Le vertugadin en forme de bourrelet était une particularité française. Il ne fut jamais porté par les espagnoles. Des chaises spéciales dites "chaises à vertugadin" furent créées afin que les dames puissent s'asseoir. Ces sièges étaient constitués d'un dossier mais ne disposaient pas d'accotoirs pour poser les bras.

 

Le vertugadin plateau succéda à celui constitué d'un bourrelet. Il était aussi dénommé vertugadin tambour en raison de sa forme en roue sur lequel la robe pouvait s'étaler. Il était placé très près de la taille, souvent recouvert d'un tissu volanté identique à celui de la robe. C'est à la fin du 16ème siècle qu'il fit son apparition en France. En Angleterre, comme partout ailleurs, le début du 17ème siècle vit la diminution de la taille du vertugadin qui se réduisit à un simple rembourrage. Le terme de farthingale était employé dans ce pays pour désigner cet accessoire de mode. Aux Pays-bas, il s'agissait du fandegalijn.

 

Il est faux de dire que le terme de vertugadin vient d'une "vertu" qu'il fallait "garder", il s'agit là d'une erreur couramment commise par certains historiens du costume. Le vertugadin a toujours été exclusivement réservé aux femmes des milieux aristocratiques.

Vertugadin en forme de bourrelet typiquement français

Vertugadin en forme de bourrelet typiquement français


La suite du costume féminin à la Renaissance :

 

Généralités concernant le costume féminin pendant la Renaissance

 

La fraise

Quelques informations sur la fraise

 

Les coiffures et chaussures

Pour en savoir plus sur les coiffures et chaussures portés par les femmes au XVIème siècle.

 

Les tissus

Quelles étoffes étaient utilisées pour les costumes féminins ?

 

Petit lexique

Quelques mots de vocabulaire pour en savoir plus...

Page précédente

Page suivante